Yannick Barthe : Chasseur d’images célestes

«Rauch Achtung toc». L’assaut est donné. Les avions de chasse, réacteurs glapissant, entament alors leur première figure, haka aérien furtif, par-delà les nuages. C’est le «combat box». Divines créations de l’homme moderne, ces rapaces mécaniques n’obéissent qu’à un seul maître. Aux côtés du pilote, cavalier khitan céleste, le vidéaste jurassien Yannick Barthe, d’un œil plus furtif qu’un jet, immortalise ces danses, ces parades. Rencontre avec l’un des rares dompteurs du ciel, un homme qui ne craint ni l’altitude ni la gravité.

Autres articles

Menu